La technologie dentaire vue par le groupe Acteon

 

Imaginez un monde où on se guérit en faisant appel à la haute technologie. En effet, Acteon est parmi les premiers groupes à avoir user d la force des ingénieurs pour développer des solutions médicales plus efficaces et moins coûteuses que la chirurgie ou d’autres traitements. Basée à Mérignac, la société qui emploie plus de 800 salariés est désormais le numéro un mondial dans les ultrasons de puissance et numéro sept dans l’imagerie médicale. Depuis 2014, l’entreprise est dirigée par l’ancien présidente du groupe Lundbeck, à qui on a sollicité son expérience pour redresser la barre lors du passage du groupe par un moment difficile.

Le redressement de la situation

Après la nomination d’un cadre expérimentée en gestion de laboratoires pharmaceutiques, le groupe Acteon enregistre un intéressant rebondissement de ses résultats. Le chiffre d’affaires du groupe a atteint 140 millions d’euros en 2015, réalisant une croissance de 17% sur une année. La marque Acteon devient internationale en délocalisant ses activités sur cinq usines à travers le monde, principalement aux Etats-Unis et la Chine où elle réalise la plus grande partie de son chiffre d’affaires. Sur le territoire français, Acteon réalise 17% de son résultat. Le groupe est présent actuellement dans 26 pays avec plus de 45% de son chiffre d’affaires réalisé uniquement sur le marché américain.

Au niveau de la rentabilité, la société a réalisé un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 12 millions d’euros en 2015. Et si la part de l’Ebitda dans le chiffre d’affaires du groupe ne dépasse pas les 9% pour l’instant, le groupe cherche à atteindre un pourcentage de 18 à 20% à l’horizon 2019.

Les technologies du dentaire

Ingénieur de formation et très voué pour l’entreprenariat, Marie-Laure Pochon estime que son groupe devrait exploiter le potentiel de ses ingénieurs pour développer pour mettre en place des traitements médicaux avancés. En effet, Acteon alloue un important pourcentage de son chiffre d’affaires à la Recherche & Développement, notamment dans les technologies du dentaire sur lesquelles le groupe parie depuis 2015, date de son entrée sur ce marché.

Pour ce faire, le groupe a mis en place toute une équipe dédiée au médical. Il a lancé une sous-marque et travaillé sa stratégie de communication au tour de sa nouvelle gamme de produits. Acteon produit actuellement dans cinq usines entre la France, l’Italie et l’Allemagne et projette de nouveaux investissements pour augmenter sa capacité de production.