Gilbert Collard s’en prend encore à Cyril Hanouna

L’homme politique français et l’avocat de Marine Le Pen, GIlbert Collard en veut encore à Cyril Hanouna et s’est apparu plutôt tendu ce matin sur LCI face à la journaliste et l’animatrice Audrey Crespo-Mara.

Il y a quelques jours, GIlbert Collard a été invité par l’animateur de « Touche pas à mon Poste » et n’a pas apparemment très apprécié cet interview.

Invité par l’épouse de Thierry Ardisson, Gilbert Collard n’a pas raté aucune occasion pour aborder le sujet de Cyril Hanouna et de critiquer l’esprit des journalistes qui ressembles à l’animateur de C8. Si tous les journalistes étaient comme Hanouna…Ne faites pas du Hanounisme… » Commente l’avocat.

Audrey Crespo-Mara a commencé doucement son interview en posant quelques questions relatives à la situation de Marine Le Pen, son programme électoral, l’immunité ouvrière, le cabinet noir, son opposition…

En réponse à la question de la journaliste à propos de Marion Maréchal Le Pen et de son droit d’avoir des idées qui divergent du programme, Gilbert ne manquait pas encore l’occasion de sous-estimer Hanouna en disant : « Si tous les journalistes deviennent Hanouna c’est la fin du journalisme quoi. »

 « Marine Le Pen a le peuple de France pour avocat » 

Vous étiez au premier rang derrière Marine Le Pen lors du « grand débat » a-t-elle besoin d’un avocat auprès d’elle pour la défendre ? Lui demande l’animatrice de LCI.

Absolument pas !  Je crois que Marine Le Pen a tout le peuple de France comme avocat maintenant. Et que sa progression prouve ce mérite et la place qu’elle occupe aujourd’hui.

Après une bonne quinzaine de minutes, madame Ardisson demande au président du comité de soutien de Marine Le Pen, candidate du Front national (FN) à l’élection présidentielle de 2012 s’il a une idée sur le fonctionnement de Siri.

Gilbert Collard qualifie Cyril Hanouna d’abruti 

Vous pensez que vous êtes toujours sur écoute on vous a expliqué comment fonctionner Siri ? Demande la présentatrice.

Vexé, Gilbert Collard répond à Audrey :  » J’essaye d’être courtois avec vous mais faites-moi plaisir, ne soyez pas aussi abrutie qu’Hanouna ! » l’animatrice de LCI fait remarquer que l’avocat a cité trois fois le nom de l’animateur pendant l’interview.  »

Toujours avec ce joli sourire aux lèvres Audrey lui répond : « ça fait 3 fois que vous parlez d’Hanouna. »