Bien choisir son bridge

 

 

Techniquement parlant, le bridge offre une grande puissance en matière de zoom. De façon générale, ce type d’appareil offre une optique non-interchangeable. Son capteur peut tout à fait rivaliser avec celui d’un reflex premier prix, mais il se peut qu’il ne soit pas aussi sensible que celui d’un reflex de moyenne gamme.
L’avantage du bridge par rapport au compact, réside dans la prise en main (plus stable), dans l’ergonomie (mieux élaborée) ainsi que dans l’accès aux commandes (plus naturel). Certes, les appareils bridges sont moins lourds que les reflex, mais ne sont pour autant pas moins encombrants.

Dans ce qui suit, nous allons vous aider à mieux distinguer l’appareil bridge des autres types d’appareils (reflex, compact, …), et les critères à considérer avant d’en choisir un.


Le plus gros zoom

Sans conteste, la force du bridge tient dans son optique. Étant donné que celle-ci n’est pas interchangeable, les constructeurs dans ce domaine, se doivent de la rendre de la meilleure qualité possible. Le critère le plus important sur lequel ils vont travailler, sera l’étendue de la plage focale du bridge, en d’autres termes, il s’agit de la puissance de son zoom.
Certains grands modèles, affichent facilement des x15 x20 x30 avec une plage focale pouvant aller de 30mm jusqu’à 700mm. On est dans une réelle polyvalence au niveau de la prise de vue, à condition d’y mettre le prix.
Pour réussir à capturer de beaux paysages ou de groupes de gens, il faut opter pour l’appareil avec l’objectif au plus grand-angle possible (28mm minimum).
Dans ce genre d’appareil super-zoom, nous vous recommandons fortement le Nikon Coolpix P610, idéal pour vos escapades, un ultra-zoom parfait pour immortaliser vos moments les plus chers. Le Coolpix P610 saura combler plus d’un. Pour en savoir d’avantage sur ce modèle, consulter l’analyse détaillée et poussée rédigée par les experts en technologie et multimédia du site en ligne « On a testé pour vous.fr ».

Capteur et sensibilité

Le capteur d’un bridge se rapproche beaucoup de celui d’un compact, si l’on raisonne en terme de mégapixels. Actuellement, tous les appareils modernes proposent des capteurs équivalents ou même supérieurs à 8Mpx, ce qui est très correcte et assez suffisant pour imprimer vos images sous format A4. L’autre avantage des bridges, c’est qu’ils présentent une meilleure sensibilité en cas de basse lumière. En effet, même à un niveau faible en éclairage, l’appareil vous assure un rendu de qualité photo assez satisfaisant. La norme actuelle est de 1600 ISO, certains appareils vont également jusqu’à 3 200 ISO, ce qui permet de réaliser des captures dans encore moins de lumière.
 

Confort et accessoires

Les modèles de bridges les plus sophistiqués, vous permettent d’ajouter un Flash externe à l’appareil, qui vient compenser la mauvaise qualité des simples flashs déjà intégrés. Certains innovent même, au point de proposer une bague de mise au point et une bague zoom pour bénéficier d’un plus grand confort d’utilisation. Ceci est un véritable plus qui vous permet d’être plus réactif.

Réglage manuel des paramètres

Le dernier point à ne pas négliger dans un bridge, est la capacité de procéder par vous même en un tour de main, aux paramètres de la prise de vue. Généralement, les bridges offrent bien ce mode manuel, mais vous ne perdez rien à le vérifier. Car un bridge sans le mode manuel ou semi-manuel, n’offrira pas tout son potentiel, et ne sera donc pas une bonne affaire de l’acheter.
Le Canon PouwerShot 350HS, est parmi l’un des meilleurs modèles à inclure le mode de réglage manuel. Retrouvez-le dans la rubrique ‘‘ Guide d’achats ’’ du site expert en haute technologie « On a testé pour vous », une fiche produit complète et détaillée y est.